Protection des plantes

Protection de l’environnement et de la santé humaine

Aujourd’hui plus que jamais, l’industrie phytosanitaire est secouée par la menace du changement climatique. Mais également par les nombreuses controverses dues aux pesticides toxiques pour le sol, les animaux et les humains. Le défi de ce siècle est d’assurer la sécurité alimentaire sans pour autant mettre en péril la santé et l’environnement.

Nous pensons qu’il faut s’inspirer de la nature et revenir aux fondamentaux ! Pour cela, il faut comprendre la biologie des végétaux, pour apporter des solutions saines et durables. Les changements d’opinion des consommateurs en matière de préservation de la santé et de l’environnement ne sont pas à négliger. Ces changements sont reflétés par les nouvelles volontés politiques, pour la conception de nouveaux produits plus naturels et sains.

La protection des plantes représente donc un enjeu majeur de santé publique. C’est pourquoi Elysia Bioscience met l’accent sur la R&D en agroécologie.

Produits et agents de Biocontrôle, biostimulants, adjuvants et fertilisants

Par ailleurs, un nouveau secteur est en pleine expansion ces dernières années : c’est le biocontrôle. En quoi cela consiste ?

L’idée est simple : Développer des produits utilisant des mécanismes naturels dans le cadre de la lutte intégrée contre les ennemis des cultures (stress environnemental et maladies). D’autant que le secteur du Biocontrôle représente 11% du marché de la protection des plantes en 2019 (soit la 6° année consécutive avec une hausse d’activité).

Dans ce contexte, il existe une forte poussée de la part des industriels vers des recherches innovantes, pour des molécules plus respectueuses de l’environnement et de la santé.

Facilitez et revitalisez votre R&D

La capacité des plantes à résister au stress peut être améliorée par ces produits naturels. Cependant, ils doivent répondre à certains critères, et notre R&D est là pour fournir ces informations sur :

  • Le mécanisme d’action et la réponse naturelle des plantes
  • Les réponses spécifiques et globales de défense ou de croissance des plantes
  • Le niveau de risque pour la santé ou pour l’environnement

Pensez vos produits autrement !

La capacité des plantes à se défendre contre l’attaque d’un pathogène est associée à des changements dans l’expression de nombreuses protéines liées à la production d’énergie.

Effectivement, une stratégie de développement de produits basée sur la modulation de l’énergie offre une alternative aux produits phytosanitaires conventionnels utilisés pour contrôler les maladies des plantes.

Notre R&D fournit des informations sur l’ensemble des composants énergétiques qui correspondent aux mécanismes d’actions liés à l’efficacité de ces nouveaux produits.

Elysia Bioscience est là pour vous accompagner dans l’évaluation énergétique essentielle au développement de vos produits.

Informations analytiques pour votre dossier d’autorisation de mise sur le marché

Besoin de preuves scientifiques pour étayer votre dossier d’autorisation de mise sur le marché ? Elysia Bioscience peut vous épauler dans cette démarche de R&D grâce à notre expertise énergétique associée à nos outils technologiques, qui vous permettront d’appuyer scientifiquement vos demandes d’autorisation de mise sur le marché. Vous pourrez ainsi :

  • Confirmer/découvrir les applications potentielles
  • Comprendre le mécanisme d’action de vos produits
  • Évaluer l’efficacité sur la plante et la cytotoxicité chez l’humain

Optimisez votre R&D en protection des plantes avec Elysia Bioscience

En collaborant avec Elysia Bioscience, vous allez investir judicieusement vos financements, en réalisant des projets R&D innovants à la pointe de la technologie. De plus, notre expertise vous accompagne tout au long de votre projet et vous fait gagner du temps, de l’efficacité et de l’argent (pas de masse salariale, pas d’équipements à financer et à entretenir).

Notre offre est conçue pour vous épauler dans votre R&D, et faciliter ainsi le développement de vos produits plus efficaces et sans risque pour la santé et l’environnement.

Les rapports peuvent être rédigés en français, anglais ou espagnol.